pour information

Par David :: mardi 01 décembre 2009 à 09:04 :: Général
Sur ce blog sont publiés tous mes articles quand j'étais en chine en 2007. Vous pouvez me contacter via mon profil facebook pour toutes informations.

David Basso

Monopoly

Par David :: samedi 03 mai 2008 à 15:01 :: La chine

Post N°32
février 2007

    Le voyage en train direction  de DALI / LIJIANG n'était pas plus intéressant que celui de Shanghai/Pékin : Paysage gris entrecoupés d'usines décorées de cheminées aux fumées noires. Arrivée à destination (PANZHIHUA)  nous devions prendre un car pour aller à Dali. La correspondance se faisait tôt le matin. On s'est retrouvé dans un bus plein à craquer, debout chargé de nos sacs qui s'arrête à toutes les sauces. Pas de bols le bus tombe en panne et nous voilà à attendre 1 heure un autre bus dans un virage, au bord de route qui nous ramènera à la gare.

    Nouveau départ et cette fois-ci assis confortablement dans le bus. Le voyage s'est déroulé sans problèmes malgré un voyage long de plus de dix heures. On a fait que traverser des montagnes, mais cette fois-ci, pas d'usines. Paysages de cartes postales : rizières, paysans dans les champs chapeaux traditionnels sur la tête, villages de potiers. Le fun du voyage : Les routes étaient tellement dans un sal état qu'on se croyait à la fête foraine à bondir de nos fauteuils jusqu'à 50 cm de hauteur, entre les virages en épingles, ses trous et les suspensions (inexistantes) du camion. Tout le monde se marrait.


Petite pause bord de route




j'aurais bien voulu photographier les paysages, mais le bus sautait trop : impossibile de cadrer et impossible de s'agripper quelque part pendant les bonds.

Arrivé à Dali, on avait l'impression d'être sur une autre planète par la présence d'un ciel

bleu incroyable et le fait aussi que la ville soit entouré de montagnes enneigés. Cette étape qui est la dernière du voyage (avant un retour à Shanghai) restera mon meilleur souvenir.

Sur les guides touristiques on nous conseil d’aller visiter soit LIJIANG, soit DALI. Ces deux villes se ressemblent. On choisit Dali qui est légèrement moins touristique. DALI c’est vraiment la veille ville chinoise « comme dans les films », elle a le charmes de veilles bâtisses, de remparts autour de la vielle ville. La plupart de la ville est piétonne et vous pouvez chercher un gratte ciel à l’horizon, il n’y en a pas. Idéal pour flâner. Beaucoup de bars et de cyber café dans les rues. La plus part vous propose un voyage organisé pour le Tibet. On croise beaucoup plus de blancs qu’ailleurs. On a même l’impression qu’ils vivent là : Un air blasé à marcher dans le rues, look d’hippie ou de randonneurs.

Comme a notre habitude, le premier réflexe est  de prendre la chambre d’hôtel, pauser les affaires, sortir et manger ! L’hôtel est le : Friends Guesthouse. (Qu’on a galéré à trouvé) Auberge de jeunesse « tout en bois », très mignon. On se prépare à sortir et on s’organisera sur les sorties à faire dans le coin.


Dans le rues au dessus de la ville, en charchant l'hôtel.






C'est par là le youth
hostel ?


Ici c'est payant de les prendre en photo... Sauf quand on a une longue focale ;-)


Hostel

Par David :: mercredi 16 avril 2008 à 12:06 :: La chine
Post n°31
Février 2007

    On quitte Chengdu en train. Le jour de notre départ, les rues de la ville étaient pleines à craquer. Nous étions encore les deux seuls blancs de la ville et donc forcement l'attraction des regards. Qu’est-ce qu’on retient de Chengdu ?

    Evidement la base de reproduction des Pandas, le parc et sa fameuse maison de thé et aussi l’hôtel : L'hôtel où nous avons dormis sentait le renfermé mal aéré, pour un « Youth Hotel » une seule personne parlait anglais et un lecteur DVD en location pour tous les résidents qui ne marchait pas. Comme tout était fermé en ville à cause du nouvel an  (hormis les Pizzahut, McDo et Starbucks) on se faisait une joie de se regarder un film tranquillou… Toutes les salles de l’hôtel, bars, accueil, internet, salon étaient vides. Durant nos trois jours de passage, on a croisé plusieurs fois le patron de l’hôtel toujours souriant qui nous proposait des cigarettes systématiquement :  « No smoking, thanks ». On est allé aussi dans un restaurant dont la spécialité est la fondue – délicieux. Ici un poulet entier boue dans une marmite au milieu de la table, on avait les yeux plus gros que le ventre et on s’en ait mis plein la pense.























Pandi, panda petit ourson de chine

Par David :: mardi 01 avril 2008 à 18:17 :: La chine

Post n°30
Février 2007

En cette grise matinée, nous sommes allées visiter le centre de recherche sur la reproduction des pandas. Il existe deux types de Pandas : le Panda géant (qui mesure entre 1m2 et 1m5) et le Panda rouge (environ 60 cm de longs). Nous y somme allé le matin car c’est à 10 heures qu’ils se nourrisent. Comme ça on a plus de chances de les apercevoir.









- Panda Rouge -


- A vos appareils... Go ! -


Chengdu

Par David :: mercredi 05 mars 2008 à 15:39 :: La chine
Post n°29
Février 2007





Aéroport de Chengdu, en attendant le vol. Cette fille dormait debout.



Pour le nouvel an chinois, on se retrouve à Chengdu (dans le Sichuan) . La ville est immense, grand boulevards interminables à pied, enseignes publicitaires géantes, centres commerciaux par dizaines dans les rues. Mais tout ça sans les gens prend des allures de ville fantômes. Car il faut savoir, quand commence officiellement le nouvel an chinois, d’après ce qu’on nous a dit, le 1re jour personne ne sort et reste en famille, et c’est vrai ! Tous les magasins sont fermés, les restaurants, les hôtels. Ça n’a même pas très été évident d’en trouver un ouvert. Heureusement qu’un des filles de la réception de l’hôtel de XIAN s’en est occupée, sans elle, nous aurions galéré. Le deuxième jour du nouvel an, tout le monde dans les rues !!! On avait prévu de se rendre au parc « QUINGYANG GONG » Temple Taoïste des Chèvres vertes ou de bronze » mais on ignorait que c’était jour de sortie des familles. On devait être les deux seuls blancs du parc. On nous disait « hello » à tout bout de champs et on nous prenait en photo. Dans ce parc on s’est arrêté dans une maison de thé gérée par les Taoïstes où j’ai du boire un des meilleurs Thé jamais bu, en phonétique ça se disait le « kou-nian-ti », impossible d’en retrouvé (forcements). Quelques photos plus bas du parc plein à cracker. Il y avait tellement de cierges et bougies allumées qu’on marchait dans de la boue rose.